Nos articles sur Société
Crédits : Dmitry Terekhov, Commons

Iliouchine 80 : quel est cet avion, équivalent russe de Air Force One ?

Devant initialement voler lors des commémorations russes du 9 mai 1945, célébrant la victoire sur l'Allemagne nazie, il a été finalement annulé.

C'est un événement très attendu de la population russe : tous les ans, le 9 mai, une grande parade célébrant la victoire sur l'Allemagne nazie a lieu. C'est habituellement l'occasion pour la Russie de faire la démonstration de l'étendue de son armée.

Grand défilé militaire similaire au 14 juillet en France, une immense parade militaire mêlant infanterie, blindés et aviation défile sur la Place Rouge, à Moscou, juste devant Vladimir Poutine et les plus hauts dignitaires du régime russe. Cette année, l'invasion de l'Ukraine a fait revêtir à cet événement un caractère évidemment particulier. Un avion devait prendre part à la partie aérienne du défilé : il s'agit d'un avion Iliouchine 80, qui a finalement été annulé au dernier moment.

Qu'est-ce que l'Iliouchine-80 ?

Il s'agit d'un avion russe, créé à l'époque soviétique en 1985, et qui a pour but de servir de poste de commandement au dirigeant russe. Il s'agit d'une version modifiée de l'avion de ligne Il-86. Cet avion est capable d'engager la force nucléaire russe, tout en étant équipé de façon à résister le mieux possible à des attaques nucléaire, bactériologique ou IEM. Cet avion n'est pas utilisé par le président russe Vladimir Poutine pour ses déplacements : il ne sert qu'en cas de situation d'extrême-urgence. Il existe quatre exemplaires de cet avion, toutes en Russie, dont 3 sont en état de vol, le quatrième servant vraisemblablement désormais de réserve de pièces pour les trois autres.

Par son rôle de poste de commandement pour potentiellement engager une attaque nucléaire russe, cet avion a le surnom d'« avion de l'apocalypse » ou encore de « Kremlin volant ». Il est l'équivalent russe du Boeing E-4B, qui remplit la même fonction : transporter le Président américain en cas d'attaque nucléaire, et être capable d'engager une frappe nucléaire. Il ne s'agit pas de Air Force One, qui est son avion de transport : le E-4B est bien plus équipé, et est doté de moins de postes de travail et de transport de personnel (source).