Nos articles sur Société
Crédits : Commons, Heinz Junge, Bundesarchiv

Président russe après Staline : il s'agit de Khrouchtchev

Joseph Staline a gouverné l'Union Soviétique d'une main de fer pendant plus de 20 ans. Qui lui a succédé, à sa mort en 1953 ?

Dirigeant de l'URSS de 193xxx à sa mort en 1953, Joseph Staline a mené une politique particulièrement autoritaire. Famines, politiques de collectivisation brutale, élimination systématique des opposants avec une purge en 1937... Il sera le principal rival d'Adolf Hitler pendant la Seconde Guerre Mondiale, et mènera l'URSS à la victoire, non sans un très lourd tribut humain.

Après la guerre, c'est contre le bloc de l'Ouest que Joseph Staline va diriger sa politique, aboutissant au partage de Berlin et de l'Allemagne, et au déclenchement de la guerre froide face au bloc de l'Ouest. Il décèdera en 1953.

Qui a succédé à Joseph Staline ?

Il s'agit de Nikita Khrouchtchev. Il a succédé à Joseph Staline à partir du 14 septembre 1953, en devenant le Premier secrétaire du Comité Central du Parti communiste de l'Union Soviétique.

Né en 1894 à Kalinovka (aujourd'hui Koursk), il a participé au régime stalinien en approuvant des milliers d'arrestation. Nommé à la tête du parti communiste en Ukraine, il va par la suite participer à la bataille de Stalingrad, et sera l'un des plus proches conseillers de Staline.

À partir de 1956, il va lancer une série d'assouplissements des politiques mises en place sous Staline, jusqu'à lancer la déstalinisation, en URSS et dans les pays du pacte de Varsovie.

Il va contribuer à réformer l'armée, en réduisant ses effectifs mais en lançant des programmes de missiles. C'est sous le régime de Khrouchtchev qu'aura par exemple lieu la crise des missiles de Cuba, mais aussi la construction du mur de Berlin, dans un contexte international instable de décolonisations et de révoltes dans les pays satellites de l'Union Soviétique.

Il est éjecté de son poste en 1964 par ses rivaux au sein du Parti Communiste de l'Union Soviétique, et mourra d'une crise cardiaque en 1971, à l'âge de 77 ans.