Nos articles sur People
Sources : Twitter @JeanLassalle

Jean Lassalle malade : il ne se représentera pas aux législatives

Candidat à l'élection présidentielle, le député des Pyrénées Atlantiques a annoncé qu'il ne se représenterait pas aux élections législatives.

Durant la campagne présidentielle, Jean Lassalle est apparu comme le candidat des territoires ruraux, de ces français qui se sentent éloignés de tout. Le député de la quatrième circonscription des Pyrénées Atlantiques est élu depuis 2002.

Siégant à l'hémicycle un temps aux côtés de François Bayrou, il est depuis 2012 parmi les députés non-inscrit, c'est à dire dont le nombre ne permet pas de former un groupe parlementaire, pour lequel il faut au minimum 15 députés. Candidat à l'élection présidentielle de 2017, à laquelle il remporte 1,21% des suffrages exprimés. En 2022, il a convaincu 3,13% des électeurs, réussissant à plus que doubler son score, mais restant très loin du seuil permettant d'accéder au second tour des élections.

Jean Lassalle est-il malade ?

Il doit subir très prochainement une opération à coeur ouvert, sans toutefois en dire plus. Il l'a annoncé le lundi 2 mai, lors d'une conférence depuis la ville de Lourdios-Lachère, dont il a été maire de 1977 à 2017.

Après avoir été député pendant 20 ans et maire pendant 40 ans, il annonce ne pas pouvoir être candidat à sa propre réélection. Il doit en effet subir une opération à coeur ouvert prochainement, opération qui risque de ne pas être compatible avec les impératifs d'un député.

« Après une élection présidentielle, qui était déjà jouée d’avance, j’ai le sentiment que le pays se disloque sous nos yeux. Les territoires ruraux comme ma vallée d’Aspe n’intéressent plus personne, à l’image de la RN134 qui est complètement délaissée par l’État. J’ai beaucoup de reconnaissance pour les basques et béarnais qui m’ont soutenu à travers ces deux décennies. C’est avec les larmes aux yeux que je prends la décision de ne pas me représenter. La circonscription me manquera beaucoup. »

Ne pouvant lui-même assurer son mandat de député, il a proposé à son frère Julien, qui a repris l'exploitation ovine familiale, de lui succéder à l'Assemblée Nationale.

« Je me suis entretenu avec mon frère Julien Lassalle : je lui ai demandé s’il souhaitait devenir député. Il va prendre sa décision dans les prochains jours. Dans tous les cas, il y aura un candidat de mon parti 'Résistons' au sein de la 4e circonscription des Pyrénées-Atlantiques. Je vais subir une opération chirurgicale délicate à cœur ouvert dans les prochains jours. »

(source)